Verre et Perles au chalumeau

Echange d'informations sur la création de perles et le travail du verre au chalumeau
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Du fusing "soufflé bouche"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
laurent
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 682
Localisation : Villeneuve d'Ascq (59)
Date d'inscription : 25/05/2005

MessageSujet: Du fusing "soufflé bouche"   Mar 5 Mai 2009 - 11:49

Je suis actuellement en vacances dans le sud de la France.
Le pays des olives, du soleil, de la garigue et de la vigne.
Le pays de la tchatche et du marchandage avec ses alignements de hangars-boutiques hideux qui harcèlent le bord des routes, barrées de panneaux publicitaires agressifs, pour te sommer sans trêve de t’arrêter là et d’acheter tout de suite la camelote super affaire discount promotionnelle à prix spécial crise.
Ce vandalisme esthétique est écœurant. Pourtant, quand j’étais gosse le décor n’était pas amoché comme çà dans ce coin. Quel est donc cette maladie qui vomit des torrents de bidonvilles commerciaux et leurs panneaux fluos ?
En y réfléchissant, je pense que le business n’a pas d’éthique. C’est vrai, pour quoi faire ? Ce serait une faiblesse dans la concurrence acharnée qu‘ils se livrent. Ce qui importe c’est que le bidochon moyen achète un max, pour pouvoir faire tout plein de pognon de suite, pour pouvoir à son tour acheter un max. Voilà les faits. Le moteur du monde moderne.
Mon frère (un autochtone du pays) me montre fièrement un carré de verre ramolli en fusing, avec tout ce qui doit faire la valeur du bidule: une étiquette certifiant: « verre soufflé bouche, fabrication artisanale ».
Du fusing soufflé bouche … smiler_fou
J’en ai marre !

Le neuneu de touriste est si inculte (c’est vrai, se cultiver, ça fait si mal à la tête) que ce qui importe, ce n’est pas sa curiosité, sa soif de savoir. Non, cela serait trop hasardeux pour le business… Ce qui importe c’est de lui façonner virtuellement une belle image mentale (stéréotypée) autour de quelques pacotilles, lesquelles serviront d’excuses pour lui faire enfin cracher son fric.

D’une manière générale, savoir que telle chose est fabriquée où, comment, par qui, de quelle manière, dans quel contexte n’intéresse malheureusement (presque) personne. Je ne parle pas de la philosophie des gens, de leur imaginaire, non, je parle des faits: de leur geste d’achat effectif, celui qui finance et encourage telle ou telle économie, bref celui qui agit comme un vote pour transformer de telle manière le monde de demain. Et ben, ce monde de demain est mal barré. Mais ils s’en foutent, ils veulent du rêve et de la jouissance rapide tout de suite. Bon, OK stop, je me calme…
Je n’écris pas ma gueulante dans le cadre strict du verre, c’est mon impression en général.

Allez, Bonne nuit !

Revenir en haut Aller en bas
http://ceraverre.free.fr/home_page_perle.html
Anne VAP

avatar

Nombre de messages : 103
Localisation : Barr, Alsace
Date d'inscription : 16/03/2008

MessageSujet: Re: Du fusing "soufflé bouche"   Mar 5 Mai 2009 - 15:07

Non, il ne faut pas désespérer...
Il faut juste rééduquer 99% de la population! Mais c'est dur pour eux.
Dans les GMS on trouve de superbes assiettes en verre fusionnés thermoformé pour 3€...

Le buisness n'a pas d'éthique... c'est pour ça qu'il nous faut fuir.
Vives les expos axées métiers d'arts avec des comités de sélection compétent. J'en viens même à choisir le comité de sélection avant de poser candidature. Je ne citerai pas d'exemple précis...
Mais y eu une expo à laquelle j'ai eu du mal à participer car certaines personnes du comité de selection ayant vu mes pièces dans une boutique de la ville croyait que c'était du made in china et non du made by me!

Ca fait 2 ans que je suis à mon compte. Ce weekend, en parlant de mon métier avec quelqu'un, il fut le premier à me poser cette question: "pour les assiettes, vous les montez en température au four, en vous aidant de moules?"
Alors que habituellement c'est: "regarde mon fils, la dame elle prend du verre elle souffle et hop(la) ça fait une assiette" et je vous épargne l'accent alsacien! Il y a aussi la remarque récurrante du "papy" qui se déculpabilise de ne rien acheter à mon stand en me disant que dans cette pièce là il ne peut pas manger sa soupe! La pièce en question est une dentelle de verre... donc forcément il y a comme "des aérations"!

En conclusion, je fuis les expos grande foule. Et je préfère faire une vente à quelqu'un qui comprend ce que je fais et comment qu'à un neuneu qui me dis que c'est beau les trucs en verre soufflé bouche!

Mais c'est certainement à cause de notre trop grande morale envers les clients que l'on ne vends pas autant qu'on voudrait!
Mais je suis contente de savoir certaines pièces chez tel ou tel.
je me sens bien à ma place... et l'appat du gain ne me poussera pas à raconter de pareilles bêtises dans le but d'attirer les clients!

Merci la fédération des métiers d'art d'Alsace qui nous aide un peu dans ce dur combat pour sensibilier le public à nos méteirs.

(Anne)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.verre-a-part.fr
folies'

avatar

Nombre de messages : 111
Age : 45
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 11/03/2008

MessageSujet: Re: Du fusing "soufflé bouche"   Mar 5 Mai 2009 - 21:50

Bonjour...
Je vous ai lus entre rire et larmes...mais de voir que finalement on pourrais bien faire avaler quasiment n'importe quoi a quasiment n'importe qui, me fais plus de peine qu'autre chose. C'est a se demander a quoi bon rentrer parfois avec presque plus de voix, de passer tant de temps a transmettre un peu de sa passion en expliquant, en montrant...pour entendre dire et ce n'est qu'un exemple: regarde les jolis "cailloux" ou encore : c'est de la "fimo" ?... et a ce moment là je dois smiley_mdr ou smiler_pleure franchement ?
Cela me rappelle que SylvieD m'a dit l'automne dernier que ce que je faisais tenais du masochisme. Jeune perlière totalement insouciante et un peu folle ( smiley_grimace2 ) dans un salon créatif, j'animais un atelier ou chaqu'une pouvais réaliser une perle et repartir avec. Selon elle, le masochisme étais alors de répéter X fois par jour la même chose. Toujours sur mon nuage, je lui ai alors répondu que celà faisait des années que je le faisais déjà, ayant éduqué mari et enfants...A la fin de ces cinq jours je n'avais plus d'énergie et presque plus de voix, mais je n'ai pas regretté une seconde tout ce temps passé. J'ai transmis un peu de ma passion, un peu de moi-même et même si seulement quelques personnes se souviennent encore de ce qu'est une perle de verre filée au chalumeau alors c'est que tout n'est pas perdu...pour en avoir revues certaines, je peux vous le dire, elles, elles ne viendront pas vous dire que ce sont de jolis "cailloux"...
Moi aussi Anne je me sens bien a ma place, même si ce samedi je me suis un peu étrangée de colère quand j'ai vu que sur le joli marché artisanal des quais du bourg d'à côté ou il n'est censé se trouver que des artisants, il y avait un espèce d'artisant qui n'en est pas un, mais que le responsable de la socièté de develloppement du coin, malgré les remarques, n'a pas trop l'air d'avoir envie d'aller virer. Le pourquoi j'ai mis cinq bonnes minutes a piger... ben oui moi le samedi matin, je suis lente a la détente...depuis cette année, les places sont payantes! Alors comme il y a des sous a encaisser, ma ptite dame ça change tout ! smile_mechant Inutile de vous dire qu'il est resté !
Un peu plus tard, en faisant un ptit tour, je me suis rendue compte que sur une table il y avait des colliers vraiment pas artisanaux...(c'est la manière la plus polie de le dire) et que celle qui les vendais faisait partie de la sdl et donc s'était installée là a ce titre...et là je me suis dit que j'allais devoir me trouver un autre marché artisanal, parceque là ça va plus le faire...Tout cela devient donc de plus en plus prise de tête...
Surtout que le quidam aura préféré acheter la camelotte moche de l'artisant-qui-n'en-est-pas-un a trentes balles parceque-c'est-pas-cher et qu'il vous jure ses grands dieux que c'est fait main, alors qu'on voit bien que ce n'est pas le cas...plutôt que de passer un peu de temps a regarder ce que vous ou les autres vous faites et qui bien entendu n'est pas du tout dans le même style ni forcément dans les mêmes prix! quoique pour le prix...je ne pense pas que ce soit toujours la que soit le problème ou la solution...on ne peut pas obliger les gens a avoir bon goût ! smile_think
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Du fusing "soufflé bouche"   Mar 5 Mai 2009 - 22:13

salut laurent,

tu peux toujours préparer des autocollants"VERRE SOUFFLE C.. FABRIQUATION ARTI-ANNALE",dès que tu tombes dans ce genre d'échoppe tu colles!

ne t'énerves pas de la bêtise humaine ou plutôt inhumaine,sinon ça va coûter cher en tisane.
nous faisons les marchés depuis 9 ans et nous en voyons toujours des news,autant en rire.

bonne soirée,éric.
Revenir en haut Aller en bas
Flonche



Nombre de messages : 916
Age : 45
Localisation : Au phare
Date d'inscription : 26/02/2007

MessageSujet: Re: Du fusing "soufflé bouche"   Mer 6 Mai 2009 - 1:07

laurent a écrit:
Pourtant, quand j’étais gosse le décor n’était pas amoché comme çà dans ce coin. Quel est donc cette maladie qui vomit des torrents de bidonvilles commerciaux et leurs panneaux fluos ?

Moi aussi je me souviens du temps où à l'entrée des villes et des villages y avait des vaches et/ou un gymnase et/ou une caserne, point. Pas 50 hypermarchés, concessionnaires de bagnoles, marchands de hamburgers, etc. Mais je digresse. Je me sens pourtant pas si vieille que ça??
Mon pov Laurent. Je t'avoue que tout ça me déprime sérieusement aussi.
Revenir en haut Aller en bas
http://flonche-la-vraie.blogspot.com/
marcel humbert

avatar

Nombre de messages : 123
Localisation : 26110 NYONS
Date d'inscription : 27/05/2005

MessageSujet: pov lolo   Mer 6 Mai 2009 - 9:50

Tu as raison mais par pitié ne te suicide pas.
Dis toi bien qu'il y a plus de C que de malheureux.
Cela dit, j'ai deménagé, encore, et j'habite maintenant a AUBRES, c'est a coté de Nyons dans la drome provençale.
Si le coeur t'en dis vous avez gite et couvert quand vous voulez, soit expres soit en remontant.
Ma nouvelle adresse : La charité (ça ne s'invente pas) 26110 AUBRES
Le reste est inchangé.
Bises a tous les deux
Revenir en haut Aller en bas
mido

avatar

Nombre de messages : 659
Localisation : Montpellier (34)
Date d'inscription : 11/06/2005

MessageSujet: Re: Du fusing "soufflé bouche"   Mer 6 Mai 2009 - 12:14

Haha ! ceci est un gros débat, mais il vaut mieux ne pas l'entreprendre, ça ne sert à rien.
Moi aussi j'entends à longueur d'expos que c'est cher pour des billes, de la Fimo, et autres conneries... je n'interviens pas, à moins bien sûr que l'on s'adresse à moi directement, dans ce cas, j'explique...

Folies, des revendeurs et des menteurs il y en a partout, c'est dur d'y échapper, même sur les salons importants, ils arrivent toujours à se faufiler
J'ai décidé une bonne fois pour toutes de les ignorer, de faire mon petit truc dans mon coin, la meilleure récompense c'est l'intérêt des clients qui savent regarder et apprécier, ceux-la ne trouvent pas que c'est trop cher, et tant pis pour les autres !!!

Laurent, tu es vers chez moi ? jusqu'à quand ? on part vendredi jusqu'à dimanche pour une expo, mais sinon aujourd'hui et demain on est à la maison, si vous voulez passer... ou alors à partir de lundi. Faudrait bien qu'on arrive à se voir, après tout ce temps !

Bisous
Mido
Revenir en haut Aller en bas
http://www.aufildelo.com
lilo

avatar

Nombre de messages : 277
Localisation : poitou charentes
Date d'inscription : 24/02/2008

MessageSujet: Re: Du fusing "soufflé bouche"   Mer 6 Mai 2009 - 13:52

Diantre !
Du fusing soufflé à la bouche.
Ben j'ai encore pas essayé.......
Laissons de côté tous ces gens "qui ne s'interessent pas à notre travail" dire leurs Conneries, oui avec un grand C.
Souvent d'ailleurs ils passent sans même regarder et emettent un c'est cher sans se demander ce qu'il y a derrière.
Ceux qui par contre s'y interessent, je les repère de suite.
Sourire aux lèvres, qui chaussent les lunettes, qui se penchent, se contortionnent pour voir l'objet de plus près sans y toucher souvent par respect, et qui osent dire: c'est vous qui faites ça, comment est ce que vous faites.
Il s observent et en fin disent d'un air heureux: c'est joli.
A ceux là, je ne suis pas avare d'explications. Quel plaisir....!
Revenir en haut Aller en bas
http://liloverre.e-monsite.com
leela

avatar

Nombre de messages : 1370
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 11/04/2009

MessageSujet: Re: Du fusing "soufflé bouche"   Mer 6 Mai 2009 - 16:56

Un bon moyen pour répondre aux "viens bobonne, on va voir plus loin, parce que 70 euros pour un oiseau en plastique, c'est du vol" (sic), j'ai un bon truc: faites un petit film où vous présenter la technique, les difficultés...

Après cela, plus de questions idiotes, et plus de question sur les prix !
Revenir en haut Aller en bas
mido

avatar

Nombre de messages : 659
Localisation : Montpellier (34)
Date d'inscription : 11/06/2005

MessageSujet: Re: Du fusing "soufflé bouche"   Mer 6 Mai 2009 - 17:11

Oui c'est vrai, j'ai vu dans des salons un ou deux perliers qui avaient un cadre numérique avec un petit film qui tournait en boucle, et c'était super !
ensuite, il est beaucoup plus facile d'expliquer...

J'y songe, mais il me manque un bon cameraman !
Mido
Revenir en haut Aller en bas
http://www.aufildelo.com
leela

avatar

Nombre de messages : 1370
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 11/04/2009

MessageSujet: Re: Du fusing "soufflé bouche"   Mer 6 Mai 2009 - 17:25

si tu peux télécharger quelques vidéos sur inernet, c'est déjà pas mal, puis quelques photos...
Revenir en haut Aller en bas
mido

avatar

Nombre de messages : 659
Localisation : Montpellier (34)
Date d'inscription : 11/06/2005

MessageSujet: Re: Du fusing "soufflé bouche"   Mer 6 Mai 2009 - 17:50

ah oui c'est une bonne idée, tu aurais des adresses de vidéos sur le net ? et il faudrait que je demande à leur auteur l'autorisation de les utiliser !

Mido
Revenir en haut Aller en bas
http://www.aufildelo.com
leela

avatar

Nombre de messages : 1370
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 11/04/2009

MessageSujet: Re: Du fusing "soufflé bouche"   Mer 6 Mai 2009 - 18:05

Il y en a vraiment beaucoup, tu tapes beads glass sur youtube

Ici, il y en a déjà beaucoup de renseignées, http://perles-au-chalumeau.forumactif.com/proposition-de-liens-f6/compil-de-videos-comment-faire-une-perle-t1603.htm
Revenir en haut Aller en bas
mido

avatar

Nombre de messages : 659
Localisation : Montpellier (34)
Date d'inscription : 11/06/2005

MessageSujet: Re: Du fusing "soufflé bouche"   Mer 6 Mai 2009 - 18:41

ah oui c'est vrai j'avais oublié que Myriam avait posté ces adresses, merci !
Mido
Revenir en haut Aller en bas
http://www.aufildelo.com
Sylvie D

avatar

Nombre de messages : 1238
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 06/06/2005

MessageSujet: Re: Du fusing "soufflé bouche"   Mer 6 Mai 2009 - 20:47

Citation :
D’une manière générale, savoir que telle chose est fabriquée où, comment, par qui, de quelle manière, dans quel contexte n’intéresse malheureusement (presque) personne. Je ne parle pas de la philosophie des gens, de leur imaginaire, non, je parle des faits: de leur geste d’achat effectif, celui qui finance et encourage telle ou telle économie, bref celui qui agit comme un vote pour transformer de telle manière le monde de demain. Et ben, ce monde de demain est mal barré. Mais ils s’en foutent, ils veulent du rêve et de la jouissance rapide tout de suite. Bon, OK stop, je me calme…

Oui le monde n’est plus fait de citoyens mais de consommateurs (c’est une affirmation excessive, mais pas autant que je le souhaiterais hélas.)

Dans ce monde de consommateurs, si l’on souhaite vendre, il faut convaincre et se démarquer tant la palette de produits et de prix est énorme. On peut se démarquer de diverses façons, par exemple en expliquant comment sont faites les perles de verre. Suivant le lieu de vente, je doute de la grande efficacité de l’opération, mais si on est tchatcheur dans l’âme, il y a de quoi faire c’est sûr ! Ce n’est hélas pas mon cas.
A mes yeux, le moyen le plus efficace pour faire connaître la perle de verre au chalumeau auprès d’un public plus large est de convaincre les journalistes de parler de notre travail en faisant le portrait de l’un d’entre nous par exemple. Un autre bon moyen, c’est de proposer à la vente les pièces dont est fière, des pièces de qualité (et bien sûr des pièces recuites). Si on présente son meilleur travail, nos clients seront heureux de leur achat et un client qui porte avec bonheur notre création sera notre meilleure publicité ambulante.

Pour en revenir à ton étiquette de « verre soufflé à la bouche, fabrication artisanale », bien sûr c’est n’importe quoi. Mais contrairement à toi, je ne demande pas à mes clients de savoir comment telle ou telle chose est faite : si je sens le moindre intérêt, je partage plus que volontiers, c’est clair mais je ne vais pas tenter de « l’éduquer » par principe. Il a totalement le droit d’acheter une de mes pièces simplement parce qu’il l’a trouvé jolie ou qu’elle allait bien avec sa nouvelle robe. De toute façon, il y a toujours sur mon stand un panneau qui explique mon travail et des bouquins sur le sujet (oui je prends aussi mes bouquins en anglais).

Beaucoup de gens achètent au moins autant le discours du vendeur que le produit lui-même. Certains créateurs ont poussé loin le côté art conceptuel au point que sans le blabla aucune personne censée ne serait même arrêtée devant la pièce. Dès lors si l’on veut vendre, un minimum de tchatche est nécessaire, tout en restant authentique par rapport à soi-même.

Je ne justifie pas non plus mes prix, je doute d’ailleurs dans les rares expos que je fais que le prix soit le facteur décisif (je ne fais que des expos de créateurs ou d’artisanat d’art, et donc le prix moyen de mes pièces se situe dans le bas de la fourchette des créations proposées à vendre)

Citation :
En y réfléchissant, je pense que le business n’a pas d’éthique.
Je pense surtout que ce sont les gens qui n’ont pas beaucoup d’éthique, hélas, parce que tout le monde réfléchit à court, très court terme. Cela dit, je comprends et je partage ton coup de gueule, ça fait réfléchir, réfléchir aux conséquences de nos actes de vendeur et d’acheteur et c’est au moins ça.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.sylvied.com
leela

avatar

Nombre de messages : 1370
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 11/04/2009

MessageSujet: Re: Du fusing "soufflé bouche"   Mer 6 Mai 2009 - 20:57

Le problème est que les gens qui visitent les salons cherchent juste à faire "une bonne affaire, et à dépenser le moins possible. Ils iront après faire un repas sans compter leur sous.

Si on vend bon marché, ils croient que c'est du plastique et n'achètent pas.

Si on vend à un prix simplement "juste", tout à coup ils s'y intéressent, mais n'achètent pas plus ! Quoique, je vends beaucoup mieux depuis que je demande le prix "juste", mais quand même pas assez pour en vivre (je parle de mes vitraux).

Aux Etats Unis, la mode semble lancée, alors cela devient même une sorte de snobisme et le prix n'a plus d'importance, mais en général cela doit se faire par une boutique qui est flatteuse.... et prélève un gros bénéfice !
Revenir en haut Aller en bas
daniel

avatar

Nombre de messages : 59
Age : 58
Localisation : binic bretagne
Date d'inscription : 21/11/2006

MessageSujet: Re: Du fusing "soufflé bouche"   Mer 6 Mai 2009 - 23:50

ne serais pas du verre fabriqué a la bouche et utilisé en fusing j'ai usité de ce verre en fusing fabriqué en cueillant le verre
http://www.saint-gobain-glass.com/saint-just/VSJ/index.asp?sub=video_real
a++dan
Revenir en haut Aller en bas
laurent
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 682
Localisation : Villeneuve d'Ascq (59)
Date d'inscription : 25/05/2005

MessageSujet: Re: Du fusing "soufflé bouche"   Jeu 7 Mai 2009 - 22:50

Marcel et Mido: merci pour votre invitation! mais on a programmé notre voyage en train (pour voir la famille).

Citation :
je ne demande pas à mes clients de savoir comment telle ou telle chose est faite
Oui, évidemment le curiosité technique n'est pas indispensable pour un acheteur de pièces artistiques (il est avant tout attiré par une belle/bonne idée de design/style et/ou par le "tour de main" qui l'a réalisé). Mais mon texte se voulait "généraliste". Moi quand j'achète un truc, je me pose des questions (mais c'est automatique) du genre "c'est quoi la politique de cette entreprise, comment sont traités les employés, d'où viennent les produits & son éthique de production, quels sont les ingrédiants/composition/matière, etc....". Je remets en cause le formatage culturel & publicitaire pour essayer d'avoir un point de vue neutre qui doit résister à la critique.
Voilà, enfin du moins j'essaye, sans être parfait non plus. Mais j'y pense, c'est déjà ça ...

Pour répondre à Daniel:
Un "artiste" en fusing peut acheter & utiliser des plaques de verres à vitraux dont certains (plus cher) sont fabriqués en petites séries par la technique du soufflage & déploiement de cylindres de verre (travail à la canne).
Mais dans ce cas:
- C'est flagrant (on voit les fines feuilles de verre à vitraux)
- L'artiste/artisant en fusing ne peut pas coller cette étiquette comme si c'était lui qui souffle du verre pour réaliser cette pièce
- Cela n'a évidemment rien avoir avec la "chose" ultra basique montré en photo.
Revenir en haut Aller en bas
http://ceraverre.free.fr/home_page_perle.html
 
Du fusing "soufflé bouche"
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les pipes dites "Bing Crosby"
» "Conte du loup et du petit lutin"+"Le loup affamé" Conte Russe Traditionnel+"La petite grenouille à grande bouche"
» Quotidien "EL KHABAR" d'aujourd'hui
» Le triangle de Karpman dit "triangle dramatique"
» LE BOOMERANG DE "LINGALA FACILE"..ZAC?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Verre et Perles au chalumeau :: Echanger encore et encore... :: Salon de thé-
Sauter vers: