Verre et Perles au chalumeau

Echange d'informations sur la création de perles et le travail du verre au chalumeau
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Mode d'emloi en français du "silver tracery effect&quot

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sylvie D



Nombre de messages : 1243
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 06/06/2005

MessageSujet: Mode d'emloi en français du "silver tracery effect&quot   Mar 8 Aoû 2006 - 16:51

Traduire le titre a été assez ardu, le résultat n’est pas très joli mais il correspond à la technique. Pour trouver un titre qui sonne bien, il faudrait y passer plus de temps : aussi n’hésitez pas, si une idée vous vient, baptisez ce phénomène d’un nom français évocateur et postez vos propositions.


Le noir intense et l’argent se combinent pour un effet « réseau »— article de Jim Smircich, traduction : Sylvie D.

Attention : Dans cet article, la vaporisation de l’argent (transformation de l’argent en vapeur sous l’action de la chaleur) sera utilisée. Ce procédé peut être dangereux pour la santé ! L'utilisation d’une ventilation adéquate et/ou d'un respirateur approprié est obligatoire lorsque l’on veut vaporiser de l’argent ou un autre métal sur une perle de verre.
Ceux qui n’ont jamais utilisé ce procédé et/ou qui le connaissent mal, ne devraient pas se lancer sans avoir approfondi la question afin d’être informer correctement sur le sujet. Vaporiser des métaux sans ventilation appropriée peut être très dangereux pour la santé !

Cet effet est le résultat de la combinaison de deux techniques : la première est la création du réseau qui peut faire penser au dessin d’une empreinte digitale. La seconde s’obtient par la vaporisation de particules d’argent qui vont se déposer le long du réseau créé précédemment.

En quelques mots, voici ce que nous allons faire. Nous allons tirer des fils de verre (stringer) à partir d’une masse, d’une boule de verre d’uranium yellow transparent — T 070 (vous pouvez également utiliser du transparent incolore), sur laquelle nous appliquerons de minuscules points de noir intense — T 066. Quand vous aurez tiré ce fil, vous y remarquerez de nombreuses lignes distinctes et noires à sa surface. Ce fil, sur une base d’uranium yellow transparent, crée un effet qui ressemble à une empreinte digitale parce que les lignes noires sont minuscules et très proches les unes des autres (voir aussi la photo avec un fil d’uranium yellow sur une perle noire). Lorsqu’on vaporise l’argent sur la perle, les particules d’argent vont se concentrer sur ces lignes. Les couleurs engendrées par la vaporisation peuvent alors être affectées par divers ajustements ou réglages de la flamme, laquelle sera de ce fait plus ou moins réductrice. Il convient de signaler ici qu’un effet argenté / un effet miroir n’est pas ce que nous cherchons à obtenir. Cet effet pourrait être très intéressant, mais, je ne suis pas arrivé à des résultats satisfaisants lorsque j’ai tenté de le réalisé. Cependant, en jouant avec une flamme réductrice, vous pouvez créer des couleurs dans gammes bleues et jaunes/vertes.

Nous commencerons par le fil qui servira à créer le réseau. Je n'ai pas inventé ce type de fil. Il a été utilisé pour faire les pétales, les tiges des fleurs, et la vigne pendant des siècles. Nous emploierons ici du noir intense et de l’uranium yellow. Il y a 3 méthodes pour réaliser ce type de fil. D'abord, vous pouvez appliquer les points minuscules du noir intense sur une masse de verre fondu, les fondre dans la masse et tirer un fil. En deuxième lieu, vous pouvez utiliser des granules, des brisures fines de verre (frit en anglais) de la taille d’un poivre concassé grossièrement. Enfin, vous pouvez tirer des fils de noir intense, les casser en morceaux minuscules et les utiliser comme des granules / brisures de verre faites maison.

Pour réaliser ce fil particulier placez de minuscules points de noir intense directement sur une boule de verre au bout d’une baguette, fondez les complètement et tirez. Les points doivent être petits (poivre concassé).

Ou tirez environ 10 fils (de la taille d’un fil de couture moyen) d’environ 30 cm de long à partir d'une baguette de noir intense. Rassemblez les en faisceau et cassez en petits morceaux de 3 mm, sur toute leur longueur. Vous devriez ainsi avoir une cuillère à thé de fragments de fils. Ensuite, étalez ces fragments sur une plaque en graphite, roulez y la boule de verre au bout de votre baguette pour qu’y adhère une couche de fragments. Ne répétez pas cette opération, le but étant de n’obtenir qu’une seule couche de fragments de sorte qu’il n’y ait pas superposition de noir intense, qu’il y ait de l’espace entre les fragments. Pour les perliers qui n’habitent pas aux Etats-Unis, je crois que vous devrez acheter le noir intense auprès d’un fournisseur ici aux USA
(NB. Peut-être était-ce vrai, il y a 2 ans lorsque cet article a été écrit, mais ce n’est plus le cas aujourd’hui).

Maintenant introduisez la boule couverte de fragments de noir intense dans la flamme, vous constaterez que certains vont bouger à la surface de la boule sous l’effet de la chaleur, pour se « dresser » quasi à la verticale. Surtout ne surchauffez pas ce verre. Fondez le noir intense doucement dans la masse, ainsi vous aurez de minuscules points fondus à la surface de la boule fondue au bout de votre baguette. Après avoir suffisamment (mais pas violemment) chauffé la boule, tirez un fil d’environ 2 mm (soit la taille d’un gros mandrin)

Puis, faites une perle tout simple, de n’importe quelle couleur (cependant, les couleurs sensibles à une flamme réductrice ajouteront un effet métallique supplémentaire aux effets qui résulteront de la vaporisation de l’argent. Par ailleurs, il existe des couleurs qui se détériorent dans une flamme réductrice). J'aime bien utiliser l’uranium yellow pour la perle de base ainsi que pour le fil. Quand la perle est formée, appliquez le fil. Vous pouvez faire n'importe quel type de dessin (poser points, faire serpenter des lignes, exécuter un design structuré). Faites fondre complètement la décoration de surface que vous venez ainsi d’appliquer. Si vous chauffer trop, vous verrez les lignes de noir intense se fractionner comme dans l’effet dit de dentelle ou de toile d’araignée (lace effect / web effect). Parfois ce sera effectivement l’effet recherché, mais vous devez pouvoir faire les 2 et choisir selon vos envies. Vous pouvez également à l’aide d’un fil de verre ou d’un outil pointu, déplacer une infime quantité de verre en surface, en l’effleurant très légèrement pour créer un nouveau dessin (en anglais : to comb).

Enfin, vaporiser l’argent sur la perle dans une flamme moyennement réductrice. Utilisez une tige de boro sur l’extrémité de laquelle vous aurez placé deux feuilles d'argent fin (n'employez jamais autre chose que de l’argent fin / pur — pas de sterling silver / argent 925). Je me dois de signaler ici que vaporiser de l’argent n’est pas un procédé facile à contrôler. Parfois l’argent se déposera massivement sur la perle et parfois vous aurez toutes les peines du monde à obtenir le moindre effet. Tout dépend de la chaleur de la perle lorsque vous poussez l’argent à se vaporiser. Si la perle est trop chaude, les particules d’argent vaporisées ne vont probablement pas adhérer à la perle. Si en revanche la perle est trop froide, elle peut se fissurer sous l’effet du choc thermique au moment de l’introduction dans la flamme ou encore les particules d’argent peuvent sembler avoir adhéré mais après la recuission, elles pourront s’enlever.

Si trop d’argent s’est déposé sur la perle, celle-ce semblera brunâtre : passez la alors dans une flamme oxydante et brûler ainsi le surplus d’argent qui a adhéré
à la perle, tout en veillant à ce que votre perle ne perde pas sa forme. Vous allez peut-être vous dire que vous avez brûlé et fait disparaître toutes les particules d’argent sur votre perle, mais tel n’est absolument pas le cas ! Repassez à une flamme réductrice et les effets argentés se rematérialiseront (si l’exposition à une flamme réductrice ne donne rien, vous pouvez toujours vaporiser à nouveau de l’argent sur votre perle). Si lorsque vous vaporisez l’argent sur votre perle, celle-ci est placée tout au bout de la flamme, loin de la torche, vous obtiendrez des reflets bleutés. Si la perle est au milieu de la flamme, ce sont des tonalités de jaunes qui vont être révélées. La flamme, plus ou moins réductrice, joue également un rôle important quant aux effets que vous serez à même de créer. Les premiers effets que vous verrez seront peu marqués mais beaux. Vous devrez exercer votre oeil afin de déterminer la quantité de particules d’argent ou la couleur que vous souhaitez obtenir par ce procédé de manière à ce que le résultat colle à votre propre goût. Parfois vous obtiendrez des effets que vous ne pourrez jamais reproduire. J'aime ce côté insaisissable de la vaporisation.

Ce sur quoi repose cet effet est l’adhérence de l’argent sur les traits fins de noir intense. Ceci donne comme résultat un dessin semblable à une empreinte digitale dans des tonalités de bleus et de jaune ! Je crois que les particules d’argent vaporisées sont attirées par la quantité d'oxydes métalliques présents dans la composition du noir intense. Lorsque les oxydes de métal se trouvent à la surface du verre chaud, ils tendent à relâcher du carbone (cf puddler : verbe lié à un ancien procédé en métallurgie).

Ci-dessous quelques photos de perles réalisées avec les techniques présentées dans cet article. Vous trouverez mes autres articles sur mon site Web, www.smircich.com.

Partagez ici les résultats auxquels vous arriverez, ainsi que les compléments d’information sur cette technique que vous pourrez être amenés à découvrir lors de vos expérimentations, de sorte que nous puissions tous nous enrichir d’un savoir collectif.

NB. J’ai rajouté une photo de l’uranium yellow transparent (Effetre T-070)


[/b]
Revenir en haut Aller en bas
http://www.sylvied.com
Mademoiselle Jane



Nombre de messages : 56
Localisation : Mirmande - Drôme - France
Date d'inscription : 26/05/2005

MessageSujet: Re: Mode d'emloi en français du "silver tracery effect&quot   Mer 9 Aoû 2006 - 14:24

merci beaucoup Sylvie,

ces traductions sont super intéressantes, il y en a tellement que je n'ai pas le temps de tout expérimenter.

De retour de Palau del Vidre où le festival du verre était bien sympa je rouvre le forum.
Nous avons vu beaucoup de monde et eu des contacts nombreux. Elise a pris plein de photos et a dit qu'elle ferait un reportage sur le festival du verre.
Revenir en haut Aller en bas
http://mademoisellejane.typepad.com/
laurent
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 718
Localisation : Villeneuve d'Ascq (59)
Date d'inscription : 25/05/2005

MessageSujet: Re: Mode d'emloi en français du "silver tracery effect&quot   Dim 13 Aoû 2006 - 1:03

Ah je comprend:
Jim utilise le noir intense pour ses propriétés ( notamment: de rester bien opaque malgré un trés fort étirement). Et là en l'occurance pour faire un effet "empreinte digitale". Puis ensuite il en change la couleur gràce à l'argent vaporisé.... Astucieux!

Merci Sylvie! smiler_sourire

Longue traduction ! thumright
Moi j'aurais pété le dico (anglais/français) avant la fin ! pig

Laurent
Revenir en haut Aller en bas
http://ceraverre.free.fr/home_page_perle.html
 
Mode d'emloi en français du "silver tracery effect&quot
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» IRON-MAN "Silver Centurion / Flying Pose"
» [Inkscape] Le mode d'emploi en français
» MODE D'EMPLOI EN FRANÇAIS DU DMC-GH4...
» Quel livre en français pour débuter au Tricotin rond "Knifty Knitter" ?
» Manuel notice Controleur/Contro VXL3s / VXL3m en français

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Verre et Perles au chalumeau :: Comment faire... ? Où trouver...? :: Astuces et tours de main.-
Sauter vers: