Verre et Perles au chalumeau

Echange d'informations sur la création de perles et le travail du verre au chalumeau
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez
 

 Les émaux, les "reduction frits" et le raku...

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Natty
Invité



Les émaux, les "reduction frits"  et le raku... Empty
MessageSujet: Les émaux, les "reduction frits" et le raku...   Les émaux, les "reduction frits"  et le raku... EmptySam 16 Juil 2005 - 20:21

Bonsoir,

SIS, vous connaissez?
C’est un stringer argenté, exactement Silvered Ivory Stringer.
Vous ne les achetez pas vous les faites avec des baguettes d’ivoire.

Recette:
une baguette ivoire
une feuille d’argent
french-flag palette graphite germain/flag graphit Paddel english_flag graphite marver

Préparez sur votre palette graphite un morceau de feuille d’argent
Faites ensuite un blob d’ivoire. Hors de la flamme laisez le refroidir un peu jusqu’ à ce qu’il ait formé sa peau.
Roulez « en va et viens » ce blob sur la feuille d’argent en ayant soin que celle-ci adhère bien.
Remettez-vous sur la flamme et portez votre blob au rouge. Ne vous inquiétez pas si l’argent semble disparaître !
Tirez vos stringer comme d’habitude.

Utilisation :
C’est votre surprise, amusez-vous à expérimenter et pensez à votre protection respiratoire !!!


Fritstringer

Frits de la couleur de votre choix. Des résultats miroitants seront réalisés avec les couleurs irisantes de Reichenbach.
Punty de préférence en hard glass Pyrex-Duran…

Nous avons déjà vu que la plupart des "frits" ne sont pas compatibles avec les verres Effetre and Co.
Néanmoins elles peuvent être utilisées pour la décoration en surface de vos perles d’une autre manière que l’intégration de morceaux fondus ( "frits" vendues en grosseurs différentes: fine, medium, coarse)
Prenez votre punty. Faites chauffer juste le bout en le tenant à l’horizontale et attrapez un morceau de frit. Faites fondre en veillant à ce que le verre de votre frit ne se mélange pas avec celui de votre punty. Recommencez l’opération jusqu’à ce que votre blob soit de la taille d’un gros pois.
Faites vos stringers comme d’habitude.

Aventurine en morceaux germain/flag Goldstone

C’est toujours le même principe


amusez-vous bien!

natty


Dernière édition par le Mar 19 Juil 2005 - 12:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Natty
Invité



Les émaux, les "reduction frits"  et le raku... Empty
MessageSujet: frittes   Les émaux, les "reduction frits"  et le raku... EmptyMer 24 Aoû 2005 - 19:30

bonsoir
Toutes les frittes (les plus belles) que vous pouvez acheter sont en grande partie de Reichenbach, ce qui veut dire qu'elles ne sont pas compatibles avec Effetre ou Bullseye en tant que part importante d'une perle.

En général les frittes sont dans la majorité des cas utilisées en décoration de surface soit en roulant la perle de base encore chaude sur ces écailles de verres étalées sur votre palette graphite, soit en en faisant des fils pour la déco ultérieure.

Dans le cas de ces frittes, lorque l'application est terminée vous augmentez le propane de votre chalumeau; ce qui veut dire vous faites une flamme réductrice et vous flashez rapidement le verre dessous la flamme afin de voir apparaitre l'effet mirroir.

un effet équivalent peut être aussi atteint avec Rubino Oro

voilà pour les frittes.
vous pouvez aussi tirer des fils ou faire des perles métalliques complètes. En tant que
spacer
par exemple pour séparer des perles dans un collier.

En tout cas lorsque l'on mélange des verres qui n'ont pas la même expansion il ne faut jamais mettre plus de 5 (certains disent 10%) du verre "invité" sur l'autre. Et surtout aussi pas d'enrobage.

natty
Revenir en haut Aller en bas
Natty
Invité



Les émaux, les "reduction frits"  et le raku... Empty
MessageSujet: Re: Les émaux, les "reduction frits" et le raku...   Les émaux, les "reduction frits"  et le raku... EmptyDim 28 Aoû 2005 - 20:01

c'est Saskia en Suisse qui revend des frittes coe 96
pour avoir une idée

www.glas-pur.ch/spezial.html

Pour vous montrer ce que l'on peut faire de joli avec des frittes. C'est une image que j'ai prise sur le web de midatlantic glass beadmakers et

l'artiste est DEBORAH GIBSON

Les émaux, les "reduction frits"  et le raku... Debgibson2005large6rl


l'artiste est JAN OLSEN avec cette fois des frittes iris de Reichenbach, iris marron


Les émaux, les "reduction frits"  et le raku... Janlarge1rw

natty
Revenir en haut Aller en bas
Sylvie D

Sylvie D

Nombre de messages : 1234
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 06/06/2005

Les émaux, les "reduction frits"  et le raku... Empty
MessageSujet: Les émaux, les "reduction frits" et le raku...   Les émaux, les "reduction frits"  et le raku... EmptyMer 16 Aoû 2006 - 17:53

LES EMAUX

Les émaux (enamels) offrent de très nombreuses possibilités d’utilisation en lien avec les perles au chalumeau. Je ne vais pas pouvoir les développer toutes ici. Il n’y a que peu de tours de main ou astuces à connaître : c’est l’expérimentation et l’expérience qui vous permettront de les utiliser au mieux. Mais avant de parler technique, tout d’abord une remarque concernant la sécurité : je ne suis pas une fanatique du risque zéro (par exemple, je travaille habituellement sans système de ventilation et sans masque / respirateur) mais là quand même il faut être très prudent. Les émaux se présentent sous forme de poudres ultrafines. Il faut vraiment un respirateur adapté ET un bon système de ventilation pour s’en protéger efficacement. Si vous utilisez des émaux très occasionnellement et sans exposition prolongée, le risque est alors très limité, mais non nul.
En tout état de cause un minimum de précautions doivent impérativement être prises : travailler sur un plan propre, éviter de les saupoudrer, utiliser des boîtes / des containers pour mettre vos émaux et refermer les après usage, et une que vous en avez terminé, nettoyer votre plan de travail avec un chiffon MOUILLE et si possible jetable.
Les particules ultrafines de verre ne se voient pas à l’œil nu et une fois inhalées, elles peuvent blesser vos poumons, et engendrer la constitution d’un tissu cicatriciel. A la longue, cela peut occasionner des problèmes respiratoires voire même dans des cas extrêmes une silicose.
NB. Pour compléter cette mise en garde, il y a un article complet et bien fait de Laura Brito (en anglais) à cette adresse : http://www.wetcanvas.com/Articles2/9304/280/index.php

Une partie des éléments ci-dessous provient d’un article écrit par Kate Fowle qui est l’artiste américaine pour qui a été développée et testée la série 9000. (NB. C’est aussi une prof. géniale et j’adore ce qu’elle fait).
Il y a plusieurs types d’émaux : pour travailler avec du Moretti / Effetre, il vous faut choisir la série 9000 de chez Thompson enamel. Ils ont été développés exprès et ont un COE de 104 et sont tout à fait compatibles. Attention : ils fondent à une température légèrement inférieure à celle du verre Moretti, donc quand vous mettez à recuire une perle qui en surface à des émaux veillez bien à ce qu’elle ne touche aucune autre perle, sinon elles risquent bien de se coller.

La palette de la série 9000 comporte 32 couleurs opaques et 10 transparentes. Vous pouvez presque toutes les voir sur le lien suivant : http://www.listen-up.org/kitty/beads/enamel/color%20chart2.htm


Coloration en surface – application à chaud
C’est l’utilisation la plus fréquente que l’on fait des émaux. Pour cela, il faut d’abord réaliser sa perle de base, la chauffer jusqu’à une couleur rouge (donc pas trop chaud) et la rouler doucement dans la poudre d’émaux. Ensuite ramenez tout doucement la perle sous la flamme et faites fondre doucement et progressivement les émaux. Si vous y allez vraiment doucement vous obtiendrez un effet structuré de peau d’orange. Vous pourrez rechercher volontairement cette texture, surtout lorsque vous voudrez peindre votre perle, car la peinture accrochera mieux. (voir ci-dessous l’amphore de Kate Fowle).
Les émaux, les "reduction frits"  et le raku... Vessel1vy4

Une seule application ne suffit pas si vous souhaitez vraiment avoir une couleur uniforme sur l’ensemble de votre perle. Il faut donc répéter l’opération.
Une couleur non uniforme peut aussi être le résultat recherché, voir ci-dessous les cailloux de Kate Fowle ou encore la déesse de Teresa Laliberté, Lavender creek
Les émaux, les "reduction frits"  et le raku... Stones2hk6 Les émaux, les "reduction frits"  et le raku... Dessens0

Du moment, que vous en avez appliqué une première couche, il faut chauffer avec douceur sinon vous allez faire bouillir vos émaux (rappel : ils fondent à une température légèrement inférieure à celle du Moretti).

Faire bouillir volontairement ces émaux à la surface d’une perle peut créer un effet très intéressant mais pour cela il faut avoir enduit au préalable votre perle de plusieurs couches, de couleurs différentes. L’exemple que j’ai fait n’est pas une réussite mais ça permet de voir quand même l'idée de base.
Les émaux, les "reduction frits"  et le raku... Dscn0319su9


Vous pouvez également déposer ces émaux sur une grille, ou n’importe quelle surface offrant suffisamment de relief, en roulant votre perle dessus chauffée à l’orangé, sans pression, les émaux vont se déposer dessus selon le dessin de la grille ou de la surface que vous avez choisi.

Enfin si vous avez recouvert votre perle d’une mince couche, une fois recuite vous pourrez la graver, et révéler ainsi la couleur qui se cachait dessous. Pour cette technique, l’effet ressortira d’autant mieux si les couleurs offrent un contraste important.

Coloration en surface – application à froid
Vous pouvez aussi les utiliser à froid sur une perle avec un liant (celui que je connais s’appelle Klyrfire, mais je suis sûre qu’on doit pouvoir trouver un produit de remplacement en Europe) que vous appliquez directement sur la perle selon le design que vous voulez. NB. Le liant peut être à base d’eau ou d’huile. Vous roulez ensuite la perle dans vos émaux qui vont adhérer au liant et vous laissez séchez. Ensuite vous devez la recuire à une température plus élevée que la température de recuisson normale, pour pouvoir la repasser ensuite à la flamme et faire fondre les émaux que vous y avez appliqués. Ensuite recuisez la perle normalement, Le dessin ainsi formé est définitivement fixé à votre perle. NB. Comme pour la « peinture », mentionnée ci-dessous, il semble possible de ne pas repasser la perle dans la flamme pour autant que vous la mainteniez pendant 20 minutes dans un four à 620 C, ensuite vous la ramenez à la température de recuisson pendant une heure et ensuite terminez le cycle de recuisson comme d’habitude (mais je n’ai pas testé).

Vous pouvez aussi mélanger ce liant aux émaux pour en faire une « pâte » que vous utiliserez ensuite comme une peinture plus ou moins épaisse que vous laisserez sécher avant de repasser la perle au four, puis à la flamme et ensuite il faudra faire subir à la perle une nouvelle recuisson. Il existe des peintures de ce type déjà prémélangée. Vous pouvez peindre toute la surface d'une perle ou peindre seulement quelques détails, comme sur une autre perle de Teresa:
Les émaux, les "reduction frits"  et le raku... Img85996wbdaughterfrontlgfp4


Colorer du verre dans la masse
Vous pouvez mélanger les émaux à votre verre, notamment au noir, pour le rendre plus noir (plus dense, il sera moins violet lorsqu’étiré en fils fins), ou encore pour intensifier du rose. Attention il vous faudra l’enrober pour obtenir un trait bien net. Vous pouvez naturellement tester plein d’autres mélanges pour développer votre palette de couleur.


LES BRIS DE VERRE
J’ai trouvé une expression pour traduire « fritt » mais c’est une expression du terroir helvétique : lorsqu’on a casse du verre en menu morceaux, on parle de « briques de verre ». C’est déjà mieux que frit mais les puristes devraient pouvoir trouver mieux. En attendant, j’adopte « bris ».

Donc les bris de verre existent en différentes tailles, en qualités diverses et de types divers.
Si l’on trouve maintenant des bris de Moretti, les plus couramment utilisés sont des bris de Kugler ou Reichenbach qui sont des verres utilisés par les souffleurs, avec des pigments très intenses et qui ont un coefficient d’expansion de 96, donc inférieur à celui de Moretti, Mais, pour ces verres-là, plus plastiques en raison des métaux qu’ils contiennent, vous pouvez les utiliser à condition de ne pas dépasser un ratio de 15% par rapport à la masse de verre utilisée pour votre perle ; dans ce cas, vous ne devriez pas avoir de problème.

Les effets métallisés
Certains de ces bris ont des propriétés intéressantes selon leur type. Tout d’abord, les bris à effets métallisés, c’est-à-dire que sous l’effet d’une flamme réductrice, ils vont présenter un effet métallisé, cuivré, argenté ou doré. La façon la plus courante de les utiliser est de les agglomérer au bout d’une baguette à l’aide de la flamme jusqu'à en former une boule, puis d’en tirer un fil. Il est plus facile de démarrer avec un gros fragment de la taille d’une noisette, attention aux chocs thermiques au moment de l’introduction dans la flamme. Ci-dessous un exemple d’application sous forme de fil / serpentin (Corina Tettinger) ou de points (Larry Scott). Les serpentins sont faits avec du silver blue et les points avec de l'iris gold.
Les émaux, les "reduction frits"  et le raku... Cromesomesyy4 Les émaux, les "reduction frits"  et le raku... Inconnuqq8


Le "raku"
Enfin, le « raku », de son vrai nom Iris orange de Reichenbach. C’est un verre sensible à une flamme réductrice, mais ce n’est pas à cet effet que l’on s’intéresse ici. C’est au fait que la couleur de ce verre change selon la température à laquelle vous le travailler. Si vous travaillez « normalement » vous obtiendrez des beiges. Si vous le surchauffez, jusqu’à lui faire à un niveau de chaleur jaune / blanc, et que vous le refroidissez brusquement contre un objet froid (une presse, une palette graphite, vous obtenez des bleus, des verts, des roses et des violets. Il faut parfois chauffer-refroidir, chauffer-refroidir plusieurs fois avant d’obtenir le résultat souhaité. La 1ère perle montre un résultat du raku sans véritable surchauffe ni refroidissement, c’est-à-dire son état naturel. La 2ème est un essai que j’ai réalisés hier soir, et comme vous pourrez le voir j’ai du mal à sortir des roses et des violets (merci de ne pas faire attention ni à la qualité de la photo, ni à celle de la perle, c'est du rapide). Du coup j’ai rajouté un exemple de perles abouties par Dawn Scannell de Art Insomnia.
Les émaux, les "reduction frits"  et le raku... 810rakuspiralbeadwz9 Les émaux, les "reduction frits"  et le raku... Dscn0320zx0 Les émaux, les "reduction frits"  et le raku... Rakuff8

Un truc m’a été utile pour savoir si des couleurs commencent à se développer : lorsque vous surchauffer et refroidissez la surface de la perle, si le raku semble disparaître c’est bon signe, il ne reste pas qu’à flasher la perle dans la flamme pour réveiller les couleurs qui ont été ainsi « forcées ». Vous aurez alors de bonne surprise à la sortie du four. Vous pouvez chauffer la perle sans problème mais pas trop quand même sinon vous repartirez dans les beiges et tout sera à recommencer. Certains disent avoir obtenir de bons résultats en terminant leur perle par un enrobage. Je n’ai pas vu de différence, mais à vous d’essayer et de voir ce qui fonctionne le mieux pour vous. C’est un verre très fun… A essayer au moins une fois.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.sylvied.com
laurent
Rang: Administrateur
laurent

Nombre de messages : 663
Localisation : Villeneuve d'Ascq (59)
Date d'inscription : 25/05/2005

Les émaux, les "reduction frits"  et le raku... Empty
MessageSujet: Re: Les émaux, les "reduction frits" et le raku...   Les émaux, les "reduction frits"  et le raku... EmptyMer 16 Aoû 2006 - 22:00

Merci Sylvie! thumleft

Petite précision. Les Emaux en question ne sont pas les mêmes que les émaux de céramique. En effet ces derniers sont une recette (= un mélange) de poudres (chimiques et/ ou naturelles) qui n'a pas encore été fondu. Si vous en mettez sur vos perles le résultat risque d'être très décevant (car ces éléments ne vont pas pouvoir se combiner comme prévu, mais seront dilués dans votre verre, ou détérioré dans votre flamme)

Frit english_flag se dit fritte french-flag en français et c'est trés utilisé par les peintres-céramistes qui dessinent des décors sur émaux. Les frittes sont de émaux (= mélange de produits de base) qui cette fois ont été fondu, refroidi et broyé. Elles (les frittes) ont maintenant la consistance d'une poudre fine et sont désormais des verres à part entière, stables, et prêts à être mis en suspension (dans de l'huile) pour faire des dessins sur céramiques émaillées par exemple. Bref en tout cas leur couleur en poudre est bien celle qui devrait effectivement réapparaitre dans la pièce finie après fusion dans votre œuvre (mais attention à leur température de fusion souvent assez basse, leur coef. de dilatation très variable parfois)

Laurent


Dernière édition par laurent le Dim 9 Aoû 2009 - 0:41, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://ceraverre.free.fr/home_page_perle.html
Sylvie D

Sylvie D

Nombre de messages : 1234
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 06/06/2005

Les émaux, les "reduction frits"  et le raku... Empty
MessageSujet: Re: Les émaux, les "reduction frits" et le raku...   Les émaux, les "reduction frits"  et le raku... EmptyJeu 17 Aoû 2006 - 10:01

Va pour les FRITTES! Merci, Laurent.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.sylvied.com
leela

leela

Nombre de messages : 1395
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 11/04/2009

Les émaux, les "reduction frits"  et le raku... Empty
MessageSujet: Re: Les émaux, les "reduction frits" et le raku...   Les émaux, les "reduction frits"  et le raku... EmptySam 1 Aoû 2009 - 8:39

merci pour toutes ces précieuses informations.

Quelle est la différence entre raku et double helix ?
Revenir en haut Aller en bas
Flonche



Nombre de messages : 915
Age : 47
Localisation : Au phare
Date d'inscription : 26/02/2007

Les émaux, les "reduction frits"  et le raku... Empty
MessageSujet: Re: Les émaux, les "reduction frits" et le raku...   Les émaux, les "reduction frits"  et le raku... EmptySam 1 Aoû 2009 - 17:28

Leela, Double Helix est un fabricant (une marque) de verres à l'argent.
Raku est le surnom du Reichenbach Iris Orange
Revenir en haut Aller en bas
http://flonche-la-vraie.blogspot.com/
leela

leela

Nombre de messages : 1395
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 11/04/2009

Les émaux, les "reduction frits"  et le raku... Empty
MessageSujet: Re: Les émaux, les "reduction frits" et le raku...   Les émaux, les "reduction frits"  et le raku... EmptyDim 2 Aoû 2009 - 19:34

Merci, Flonche ! 4-bisou
Revenir en haut Aller en bas
Véro Chalumo

Véro Chalumo

Nombre de messages : 14
Age : 45
Localisation : Charente-Maritime
Date d'inscription : 06/01/2010

Les émaux, les "reduction frits"  et le raku... Empty
MessageSujet: Re: Les émaux, les "reduction frits" et le raku...   Les émaux, les "reduction frits"  et le raku... EmptySam 9 Jan 2010 - 1:26

Bonjour,

J'aimerais faire, pour mes perles intercalaires, un aspect uni tout métalisé, mais vu le prix (feuille d'argent, frits spéciaux...) ça me fait un peu reculer.
Je ne comprends pas comment font les fabricants de billes, il en existe qui sont à très bas prix mais le résultat est tout à fait acceptable.
J'ai bien sûr essayé de passer quelques unes de ces billes dans la flamme, pensant récupérer l'effet, mais en vain. Où alors je n'ai pas procédé comme il se doit.
Est-ce que quelqu'un aurait une idée de la méthode qu'ils emploient, une recette, une technique d'approche différente ?

Merci d'avance pour vos réponses,

Véro
Revenir en haut Aller en bas
Flonche



Nombre de messages : 915
Age : 47
Localisation : Au phare
Date d'inscription : 26/02/2007

Les émaux, les "reduction frits"  et le raku... Empty
MessageSujet: Re: Les émaux, les "reduction frits" et le raku...   Les émaux, les "reduction frits"  et le raku... EmptySam 9 Jan 2010 - 2:04

Véro Chalumo a écrit:

J'ai bien sûr essayé de passer quelques unes de ces billes dans la flamme, pensant récupérer l'effet, mais en vain. Où alors je n'ai pas procédé comme il se doit.

Je ne comprends pas ce que tu veux dire par là? Qu'est ce que tu as essayé de faire exactement et avec quoi (quel verre et quel type de flamme)?
Revenir en haut Aller en bas
http://flonche-la-vraie.blogspot.com/
Véro Chalumo

Véro Chalumo

Nombre de messages : 14
Age : 45
Localisation : Charente-Maritime
Date d'inscription : 06/01/2010

Les émaux, les "reduction frits"  et le raku... Empty
MessageSujet: Re: Les émaux, les "reduction frits" et le raku...   Les émaux, les "reduction frits"  et le raku... EmptySam 9 Jan 2010 - 14:32

Bonjour Flonche,

Le but de mon essai était de remplacer des baguettes de verres spéciaux coûteuses (type silver blue, ou celles à forte teneur en argent de chez double hélix) en réutilisant le verre des billes (à jouer) d'aspect argenté.
Mais bon, c'était pour illustrer d'un exemple, une expérience parmi d'autres. Une fois refondue, je n'ai plus réussi à faire retrouver au verre son aspect d'origine que je souhaitais réutiliser.

Certaines billes sont à effet métalisé et sont trés bon marché. Comment font-ils ? Le composant qui crée l'effet n'est certainement pas de l'argent.

Ma question porte surtout sur la technique employée pour réaliser à moindre frais cet aspect métal.
J'espère avoir été suffisamment précise sur ma démarche pour faire avancer le sujet.

Merci d'avance pour votre aide.
Véro
Revenir en haut Aller en bas
leela

leela

Nombre de messages : 1395
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 11/04/2009

Les émaux, les "reduction frits"  et le raku... Empty
MessageSujet: Re: Les émaux, les "reduction frits" et le raku...   Les émaux, les "reduction frits"  et le raku... EmptySam 9 Jan 2010 - 14:39

leur aspect n'est sans doute pas dû au verre lui même, mais à un traitement en surface ?
Revenir en haut Aller en bas
Claudia

Claudia

Nombre de messages : 918
Localisation : Lambersart
Date d'inscription : 25/05/2005

Les émaux, les "reduction frits"  et le raku... Empty
MessageSujet: Re: Les émaux, les "reduction frits" et le raku...   Les émaux, les "reduction frits"  et le raku... EmptySam 9 Jan 2010 - 14:49

bonjour véro, en fondant ces billes, tu brûles forcement la couche métalisée. (en plus tu ne peut pas mélanger ce verre avec d'autres car je suppose que tu ne connais pas son coef de dilatation.) je pense qu'il n'y a pas de solution à moindre frais, tu peut faire du fuming (il y a des vidéos instructifs sur youtube > gold fuming), mais pour ça il faut impérativement un masque et une ventilation. sinon, pour les verres de chez doublehelix, il suffit de faire qu'une couche en surface, donc avec un autre verre en dessous.
en ce qui concerne ta question sur les fabcricant de billes, vu le prix qu'ils demandent, ils utilisent certainement des produits pas toujours très sains, sans forcement de s'occuper des règles de sécurite ni du droit de travail.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.claudiapagel.com
Flonche



Nombre de messages : 915
Age : 47
Localisation : Au phare
Date d'inscription : 26/02/2007

Les émaux, les "reduction frits"  et le raku... Empty
MessageSujet: Re: Les émaux, les "reduction frits" et le raku...   Les émaux, les "reduction frits"  et le raku... EmptySam 9 Jan 2010 - 18:33

Aaaah d'accord je comprends! C'est super de faire des expériences comme ça. Sinon Claudia a tout dit, y compris que les prix bas sont davantage liés au coût de la main d'oeuvre qu'aux matériaux.
Revenir en haut Aller en bas
http://flonche-la-vraie.blogspot.com/
Véro Chalumo

Véro Chalumo

Nombre de messages : 14
Age : 45
Localisation : Charente-Maritime
Date d'inscription : 06/01/2010

Les émaux, les "reduction frits"  et le raku... Empty
MessageSujet: Re: Les émaux, les "reduction frits" et le raku...   Les émaux, les "reduction frits"  et le raku... EmptyMar 12 Jan 2010 - 0:15

Bonsoir Leela, Claudia et Flonche

Merci pour vos remarques tout à fait justes et trés complémentaires.
Leela: il s'agit bien d'un traitement de surface. Ce sont bien des procédés industriels, difficilement applicables unitairement. Dommage car je voulais remplacer les gros intercalaires (spacer) en métal par des perles en verre du même aspect. Histoire de maîtriser la qualité car entièrement fait par mes soins.
Mais aussi parce que les intercalaires métaliques se ternissent naturellement, et les intercalaires en résine métalisée viellissent mal.
Bien que nos réalisations fassent partie de la famille "bijouterie fantaisie", nous créons malgré tout des produits qui se veulent de qualité. Les décors sont dans la masse. Insérer des perles avec un revêtement qui s'écaillera à force d'être porté ne correspond pas.
Tu as raison Claudia, une fine couche de Double Helix risque d'être la seule solution. Coûteuse, certes, mais fiable.
Je m'étais déjà amusée à calculer le prix de revient d'une perle en verre Effetre ordinaire. Celà se décompose d'un tiers en coût matière, un tiers en coût gaz propane, un tiers en coût électricité (four, concentrateur et éclairage). Le fait de prendre un verre spécial fait presque doubler le prix de revient de la perle. D'où certainement inconsciemment ma démarche.
Vous allez dire celle là est avant gardiste dans l'art Hadine (comprendre "la radine").
Mais non, Flonche l'a bien dit, le pire c'est la main d'oeuvre. Chez nous c'est 70% du prix, chez eux, c'est 25 %.

Voici en complément la synthèse de mes recherches, pour info ou si certains voudraient poursuivre les essais:

Certains marchés (ex : cognac) utilisent la sérigraphie pour déposer des décors or, nécessitant, comme des décors émaux, un traitement thermique à une température de 580 - 610°C. Exemple une bouteille pour laquelle BSN Glasspack a mis au point un nouvel émaillage or en relief.

La métallisation est surtout utilisée en flaconnage. Elle permet d’obtenir des effets marketing intéressants malgré leur coût et quelquefois les difficultés de mise en œuvre. La métallisation au laser proposée par Solev permet la réalisation d'un décor raffiné directement sur le flacon, quelle qu’en soit la forme. L’édition spéciale de l’eau de toilette Classique de Jean-Paul Gaultier est exemplaire.

Pour les articles de formes, le « transfert à chaud » peut être utilisé, soit avec des émaux, soit avec des encres organiques. La tampographie utilise un tampon silicone pour transférer les décors. Elle est utilisée en flaconnage et gobeleterie.
Les techniques de décorations progressent elles-aussi. Le pistolettage épouse les asymétries en concevant une palette de couleurs et de dégradés plus étendue.

Voilà, vous venez de passer quelques minutes (que j'espère des plus agréables) avec Véro .

Bonus:
Vous savez comment on reconnait une perlière en quête d'inspiration ?
Non ?
Aux traces de rouge à lèvres à la buse de son chalumeau.
Explication: elle prend tous les jours une bonne bouffée d'oxygène pur avant d'attaquer.

Rien de dangereux, vous pouvez essayer. Faire juste attention de ne s'oxygéner qu'en début de séance, buse froide.
Sauf si vous réalisez des tests pour un laboratoire de cosmétique.
N'aspirez pas une grande quantité directement , si vous vous trompez de bouton, le propane se reconnait tout de suite à l'odeur.
Prudence aussi si vous avez les cheveux longs, en baissant la tête, ils peuvent être violemment aspirés dans la gaine de ventilation. Je vous conseille d'éteindre la hotte avant.

Voilà. à bientôt pour de nouvelles aventures.
Véro.
Revenir en haut Aller en bas
leela

leela

Nombre de messages : 1395
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 11/04/2009

Les émaux, les "reduction frits"  et le raku... Empty
MessageSujet: Re: Les émaux, les "reduction frits" et le raku...   Les émaux, les "reduction frits"  et le raku... EmptyMar 12 Jan 2010 - 1:42

mdrrrrrr véro ! lol!

Merci, c'est très intéressant thumright

Pour les intercalaires qui se ternissent: il est toujours possible de refaire le collier: je viens d'en refaire un en l'améliorant; on peut aussi le refaire complètement.

Les clientes adorent leur collier "modulable". (je n'en n'ai pas encore beaucoup, j'en suis au début)

Le double helix est magnifique: même un petit motif fait avec un fin stringer donne une touche magnifique à ta perle.
Revenir en haut Aller en bas
Flonche



Nombre de messages : 915
Age : 47
Localisation : Au phare
Date d'inscription : 26/02/2007

Les émaux, les "reduction frits"  et le raku... Empty
MessageSujet: Re: Les émaux, les "reduction frits" et le raku...   Les émaux, les "reduction frits"  et le raku... EmptyMar 12 Jan 2010 - 2:18

Très intéressant Véro et aussi marrant ton shoot à l'oxygène
Pour tes intercalaires, je viens de penser à un truc: pourquoi ne pas utiliser les verres Reichenbach en 96, qui sont beaucoup moins chers que les Double Helix et qui réduisent aussi bien en effet métallique? A titre indicatif, voilà un site qui en vend mais comme c'est allemand tu dois pouvoir en trouver en Europe
http://hotglasscolor.com/index.asp?PageAction=VIEWCATS&Category=81
Revenir en haut Aller en bas
http://flonche-la-vraie.blogspot.com/
Claudia

Claudia

Nombre de messages : 918
Localisation : Lambersart
Date d'inscription : 25/05/2005

Les émaux, les "reduction frits"  et le raku... Empty
MessageSujet: Re: Les émaux, les "reduction frits" et le raku...   Les émaux, les "reduction frits"  et le raku... EmptyMar 12 Jan 2010 - 3:06

ombos vend du reichenbach, attention il y a deux gammes differents, une avec un COE de 104 l'autre de 94 :
https://www.ombos.net/shop/index.php?list=KAT31&sid034B4EA4929B4625B8E8A965036CC32C=919b27b78d5cad9a319ffa0d0ead0779
Revenir en haut Aller en bas
http://www.claudiapagel.com
Flonche



Nombre de messages : 915
Age : 47
Localisation : Au phare
Date d'inscription : 26/02/2007

Les émaux, les "reduction frits"  et le raku... Empty
MessageSujet: Re: Les émaux, les "reduction frits" et le raku...   Les émaux, les "reduction frits"  et le raku... EmptyMar 12 Jan 2010 - 4:04

94??? alors là tout se complique! je croyais que tout ce qui était 96 était 96... pas comme en 104 où il y a du 102, du 106... (le verre Tchèque)

En passant, d'ailleurs, quand je vois les couleurs du 96, entre les Reichenbach, les Zimmerman et les Kugler, ça donnerait presque envie de ne plus faire que ça!
Revenir en haut Aller en bas
http://flonche-la-vraie.blogspot.com/
Claudia

Claudia

Nombre de messages : 918
Localisation : Lambersart
Date d'inscription : 25/05/2005

Les émaux, les "reduction frits"  et le raku... Empty
MessageSujet: Re: Les émaux, les "reduction frits" et le raku...   Les émaux, les "reduction frits"  et le raku... EmptyMar 12 Jan 2010 - 10:07

effectivement, sur le net j'ai trouvé des indications qui vont du 92-96 pour le reichenbach. kugler fait également une gamme en 104 avec qqs couleurs sympa (j'adore le saatgrün, à ne pas confondre avec le sattgrün, je ne sais pas quel débile à trouvé ces noms.)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.claudiapagel.com
Sylvie D

Sylvie D

Nombre de messages : 1234
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 06/06/2005

Les émaux, les "reduction frits"  et le raku... Empty
MessageSujet: Re: Les émaux, les "reduction frits" et le raku...   Les émaux, les "reduction frits"  et le raku... EmptyMar 12 Jan 2010 - 13:15

Je confirme que c’est bien le temps de travail qui pèse le plus lourd dans une pièce et plus la perle est complexe, plus ce phénomène s’accentue..
Si je reprends l’exemple de la perle de Kristina Logan que je me suis offerte à $360, le coût du matériel (coût du verre + rivet d’argent) font $3.60 à tout casser.
Donc même si je ne suis pas Kristina Logan (mdr !), ce qui m’intéresse prioritairement c’est de me faciliter la vie (et d'avoir du plaisir, à défaut d'être payée décemment pour le temps investi).

Perso, si je veux une perle intercalaire « métallisée », je prends une perle en argent 925 (côté qualité c’est mieux, mes clientes préfèrent même si forcément c’est plus cher).

Il y a des traitements de surface artisanauxpour avoir un look métallisé sur du verre accessible en dehors des procédés industriels. Je les indique plus à titre de curiosité et pour les plus aventureux, parce que je ne suis pas sûre de leur non-toxicité ou non-nocivité (je n’aime pas trop les produits chimiques, et donc je ne m’y suis pas vraiment intéressée), alors je vous laisse tout lire et vous documenter davantage si cela vous intéresse :
D'abord juste pour l’intérêt de voir le procédé pour l’obtention d’un verre à effet irisé (existe également en spray pour les perliers mais j’ai toujours entendu dire que ce produit est de la cochonnerie (il faut vraiment un système de ventilation nickel). Ils le vendentt aux US mais ils refusent de l’expédier en dehors du continent américain pour des questions de sécurité.
https://www.youtube.com/user/corningmuseumofglass#p/u/46/PIHXOq9hE0U

ceci devrait davantage correspondre au look que tu cherches (même si pas tout à fait, puisqu'il s'agit d'un effet "mirroir":
http://angelgilding.com/media/documents/Blown_Glass_Instructions.pdf (ces produits ont été utilisés avec succès à la surface de perles…)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.sylvied.com
adrian

adrian

Nombre de messages : 124
Age : 35
Localisation : Dinan Bretagne
Date d'inscription : 04/04/2006

Les émaux, les "reduction frits"  et le raku... Empty
MessageSujet: Re: Les émaux, les "reduction frits" et le raku...   Les émaux, les "reduction frits"  et le raku... EmptyMar 12 Jan 2010 - 23:35

coucou tout le monde en ce qui concerne les traitements de surface pour faire un aspect irisé il y a des lustres liquide à recuire pour les fixer sur la surface de la perle .
on en trouve chez céradel:http://www.ceradel.fr/defaultsgx.asp?
voilà
bises et bonne soirée.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.adriancolin.com
Sylvie D

Sylvie D

Nombre de messages : 1234
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 06/06/2005

Les émaux, les "reduction frits"  et le raku... Empty
MessageSujet: Re: Les émaux, les "reduction frits" et le raku...   Les émaux, les "reduction frits"  et le raku... EmptyMer 13 Jan 2010 - 11:00

ouf ! et merci Adrian!
J'ai cru que j'avais flingué la discussion (thread killer comme ils disent là-bas aux US)...LOL!
Revenir en haut Aller en bas
http://www.sylvied.com
adrian

adrian

Nombre de messages : 124
Age : 35
Localisation : Dinan Bretagne
Date d'inscription : 04/04/2006

Les émaux, les "reduction frits"  et le raku... Empty
MessageSujet: Re: Les émaux, les "reduction frits" et le raku...   Les émaux, les "reduction frits"  et le raku... EmptyMer 13 Jan 2010 - 18:59

en ce qui concerne le prix d'une pièce de verrerie il est clair que le temps de travail représente (et de loin) la plus grosse partie du prix de vente de l'objet.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.adriancolin.com
Contenu sponsorisé




Les émaux, les "reduction frits"  et le raku... Empty
MessageSujet: Re: Les émaux, les "reduction frits" et le raku...   Les émaux, les "reduction frits"  et le raku... Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Les émaux, les "reduction frits" et le raku...
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» [ORDICA-STORE]Test de l'étui book "PDair" pour hTC HD7
» ça y est je vais rentrer ds le monde du "reflex"
» Café "Number 2" Maxicoffee
» Hokusai: "le fou de la peinture"
» Mon carrousel ["tourbillon"] Chinois

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Verre et Perles au chalumeau :: Equipements :: Le verre-
Sauter vers: